Financer son projet de création d’entreprise : quelles solutions ?

En tant que futur entrepreneur, il convient de trouver dès aujourd’hui des solutions de financement pour créer sa propre société. Elles sont multiples rendant les choses encore plus contraignantes. Il est tout à fait logique d’opter pour les solutions les plus pertinentes. Le but étant de financer son projet sans trop s’endetter.

Recourir à une société de levée de fonds

Il n’est pas toujours avantageux de recourir à l’endettement pour financer son projet de création d’entreprise. Les banques et les autres établissements de crédit imposent des conditions d’éligibilité exhaustives. Elles privilégient souvent leurs clients VIP. Heureusement qu’il existe des sociétés organisant des levées de fonds destinées au financement des entreprises. Elles s’adressent particulièrement aux investisseurs ambitieux peu fortunés. Logiquement, une banque ne valide jamais la demande de financement d’une personne (physique) surendettée. La décision finale dépend de la capacité d’autofinancement du projet. Bien entendu, elle sera préalablement vérifiée par la société de levée fonds. Idem pour le business modèle qui doit être suffisamment rentable.

Des particuliers ou des professionnels, tout le monde peut entreprendre une campagne de levée de fonds même si le succès n’est pas toujours au rendez-vous. De plus, il faut passer par différentes étapes pour récolter des fonds auprès des investisseurs. Le porteur de projet doit les convaincre de financer la création de son entreprise. Il y a également des conditions d’entrée à instaurer pour les nouveaux associés. La plupart d’entre eux deviendront des collaborateurs, surtout si le business plan leur plaît bien. Il faut plusieurs mois, voire des années pour parvenir à récolter les fonds nécessaires au lancement de son projet entrepreneurial. Pour accélérer les choses, mieux vaut faire appel à une société de levée de fonds Paris.

Se tourner vers des investisseurs en fonds propres

Il est trop risqué de souscrire à un crédit, surtout quand on est en situation de surendettement. Cela entraîne automatiquement des difficultés financières. Des facteurs négatifs bloquant le développement d’une startup. Il faudra donc effacer ses dettes avant qu’elles poursuivent leur envolée. Le porteur de projet pourra ensuite trouver plus facilement des solutions de financement ad hoc. La meilleure solution consiste à se tourner vers des investisseurs en fonds propres. Ils financent des projets de création d’entreprise dans l’objectif de réaliser des profits. Ils obtiennent ainsi des parts de l’entreprise à créer, et ce, dès son lancement. Malheureusement, les investisseurs en fonds propres ne financent pas une auto-entreprise ni une entreprise individuelle.

En faisant appel à des investisseurs en fonds propres, différents avantages sont accessibles. Ils ne visent qu’un seul objectif : générer un retour sur investissement maximum. À cet effet, ils chercheront à réaliser une forte plus-value en cédant leurs titres. Les investisseurs perçoivent également des dividendes. Si les choses tournent mal, le porteur de projet n’a pas besoin de rembourser les fonds utilisés initialement. De plus, les capitaux apportés par les investisseurs contribuent à renforcer la crédibilité de son entreprise vis-à-vis des banques. De quoi faire plaisir à ses partenaires commerciaux. Il faudra juste améliorer son business plan pour susciter l’engouement des investisseurs. Bon à savoir : il existe des plateformes en ligne dédiées à la recherche de fonds pour les entreprises.


Mobilier et décoration : AlterEgoDesign

Si vous recherchez un site web pour le marcher américain, anglais ou australien, nous vous proposons l’annuaire professionnel Stayonpro.com visible en cliquant sur le lien.