Le marquage au sol publicitaire : une technique de street marketing qui séduit de plus en plus d’enseignes

En cette période de relance économique, les entreprises redoublent d’efforts pour éveiller l’intérêt des prospects. Si bon nombre d’enseignes misent sur la communication digitale, d’autres ne jurent que par le marketing direct. Les dirigeants optant pour cette seconde alternative s’intéressent de plus en plus au street marketing. Cette solution est connue pour son impact sur […]

En cette période de relance économique, les entreprises redoublent d’efforts pour éveiller l’intérêt des prospects. Si bon nombre d’enseignes misent sur la communication digitale, d’autres ne jurent que par le marketing direct. Les dirigeants optant pour cette seconde alternative s’intéressent de plus en plus au street marketing. Cette solution est connue pour son impact sur les foules. Dans ce domaine, le marquage au sol publicitaire a dernièrement beaucoup fait parler de lui.

Les avantages du marquage au sol publicitaire

 

Le street marketing consiste principalement à lancer une opération de communication en pleine rue. Cette approche permet de toucher une vaste audience à moindre coût. Sa réussite dépendra principalement du choix du lieu. On privilégiera les zones où les prospects ayant le profil-type circulent en grand nombre.

Auparavant, les enseignes recourraient principalement à la distribution de prospectus. Néanmoins, le marquage publicitaire au sol connaît également un succès croissant. Cette technique laisse un impact durable tout en mettant en valeur le dynamisme de sa société. La nouveauté est habituellement bien accueillie par le public. Bien que la pratique séduise de plus en plus de structures, peu d’entre elles osent franchir le pas. Dans ce contexte, adopter cette approche donne les moyens de se démarquer de la concurrence.

Toutefois, mettre en place une telle opération street marketing s’accompagne de quelques contraintes. Les municipalités s’efforcent effectivement de préserver le paysage urbain. À ce titre, elles exigent l’utilisation de produits écologiques afin que le visuel s’estompe sans nuire à l’environnement. Heureusement, quelques prestataires proposent un marquage à la peinture biodégradable. En se tournant vers ces spécialistes, on réussit à obtenir les autorisations requises sans trop de difficultés. D’ailleurs, certaines villes voient d’un bon œil le clean tag. Ce type de marquage consiste à nettoyer la rue et ne nécessite pas l’emploi d’une peinture.

Le clean tag : une technique qui se démarque

 

Le Clean tag est apparu aux États-Unis pour arriver en France vers le début des années 2010. Alors que la plupart des grandes villes interdisaient les marquages publicitaires au sol, cette pratique a permis de contourner cette interdiction. Effectivement, il ne nécessite pas l’emploi d’un solvant ou d’une peinture. Les prestataires nettoient simplement la rue à l’aide d’un équipement conçu à cet effet. Le contraste obtenu entre les parties propres et celles laissées telles quelles permet d’apposer un message publicitaire sur le trottoir. Cet outil de communication écologique est bien perçu par les autorités municipales contrairement aux techniques de marquage au sol classique.

Dans tous les cas, cette approche prouve son utilité dans de nombreuses situations. Elle donne les moyens de promouvoir le lancement d’un nouveau produit ou tout simplement de marquer les esprits à l’occasion de l’énième anniversaire de sa compagnie.

Quoi qu’il en soit, les établissements intéressés par cette alternative doivent absolument confier la réalisation du visuel à un prestataire qualifié. Pour trouver une société qui propose ce service, il suffit de faire quelques recherches sur internet. En outre, on pourra demander un devis pour se renseigner sur le clean tag prix. Ceci dit, cette approche devrait être à la portée des PME.