Les Startups sont l’avenir n’en doutez pas !

Les Startups prennent de plus en plus de place dans l'économie réelle. Il faut désormais compter avec, car n'en doutez pas les Startups sont l'avenir.

Rappelez vous, la bulle internet des années 2000, c’est là que tout a commencé, avec Netscape, qui atteignait 2 milliards $ de capitalisation en bourse, en une seule journée.

Mais malgré cela et n’en déplaise à ceux qui pensent le contraire, voici trois points pourquoi les startups (ou jeunes pousses pour les plus chauvins) sont bel et bien l’avenir.

L’avenir est analysé et développé par des supers geeks

Google, Microsoft ou Facebook, ont toutes trois un point commun, elles ont à leur tête un (ou deux pour Google) super geek.

Je les appelle super geek, pour trois raisons :

1) ils maitrisent non seulement le code, ils ont de réelles compétences techniques

2) ce sont des hommes d’affaires visionnaires reconnus

3) ils ont à leur disposition une monumentale montagne de cash

Et des supers geeks, il y en a beaucoup d’autre évidement, mais ceux là sont les plus connus du commun des mortels.

article Kiwwi.fr Hormis Microsoft (dont on ne peut pas vraiment parler de startup), ils ont su dès le départ, avec une vision plus ou moins précise, ce qu’ils voulaient faire de leur startup.

Récemment Google a même décidé de changer son organisation en créant une nouvelle maison mère : Alphabet, l’idée étant de redonner au groupe le dynamisme d’une startup au mastodonte qu’il était désormais devenu.

Pour en revenir au sujet de départ, les supers geeks prennent plaisir à analyser et imaginer l’avenir, plus encore que nos « simples » (n’y voyez pas une insulte) visionnaires.

Ils aspirent à changer notre mode de vie, combien cherchent directement sur Google plutôt que de prendre le temps d’ouvrir un dictionnaire ?

Combien sont régulièrement connectés à Facebook ? Combien utilisent un smartphone et ses millions d’applications ?

Avouons le, avec cette force inouïe à trouver l’introuvable pour les grands groupes, ou même à créer des besoins parfois inexistant mais bien réel, les startups bousculent les codes, et ce n’est que le début !

Elles résolvent nos problèmes et soignent nos bobos

Réseaux sociaux, les banques en ligne, le covoiturage, l’immobilier : la liste des secteurs chamboulés par la capacité d’innovation des startups est vraiment très longue.

article Kiwwi.fr

Les supers geeks nous tiennent en tenaille, ils ont à la fois cette incroyable faculté d’innovation et cette capacité à nous convaincre de leurs bienfaits.

De plus, les investisseurs (et c’est le nerf de la guerre) les suivent presque sans broncher !

Si la 1ere bulle internet était purement spéculative, l’ère actuelle est un peu plus mesurée, même si parfois quelques gros excès stressent un peu le secteur.

Les Startups résolvent nos problèmes de budget avec l’économie participative dont Uber, Blablacar ou Drivy sont les leaders dans leur secteur.

Elles soignent nos bobos, avec des robots capables d’une précision humainement impossible, c’est le cas du robot Medtech par exemple.

Elles nous permettent de nous apprécier sous un angle différent avec des drones simples à utiliser grâce à la technologie Parrot.

Bref, tenez vous le pour dit, tous les secteurs bénéficient de l’innovation des startups, même les moins médiatiques, et ce n’est que le début.

Mais les grands groupes n’ont pas dit leur dernier mot

Si les grands groupes sont parfois considérés comme « l’homme à abattre » par certaines startups, c’est de moins en moins vrai. Les groupes ont désormais compris la mine d’or qui se cachait dans sous le profil « startup ».

article Kiwwi.fr

Il est en effet parfois plus rentable de racheter une startup innovante et prometteuse que de s’acharner à dépenser des millions en R&D, ou pour parfois de limiter ses effets concurrentiels.

Mais certains groupes ont trouvés encore mieux, ils sont à l’offensive avant même la naissance de la startup. Ils crées des incubateurs, des accélérateurs, des écoles de super geek (42, de Xavier Niel), mais n’y voyez pas là de la philanthropie parfaitement désintéressée.

En formant les meilleurs des meilleurs ou en finançant les plus innovantes, les grands groupes se rachètent non seulement une conduite auprès du grand public, mais profitent allègrement de la capacité de croissance dont sont capables les startups.

Les Startups, sont depuis maintenant près de 20 ans, le coeur même de la révolution que nous vivons aujourd’hui.

Qu’on les aime ou qu’on les déteste (Uber vs Taxis), l’avenir est aux Startups, du moins tant que l’engrenage est huilé par les investisseurs.

Grégory Tyndal

Kiwwi.fr

3 comments

  1. L’innovation dans le numérique doit être encouragee car elle peut devenir une source de croissance économique dont notre pays á tant besoin à condition d’oser le changement les ruptures.

  2. vive les startups qui sont très importants pour l’économie d’un pays. Dommage, les entrepreneurs n’ont pas beaucoup d’opportunités en France à cause des formalités administratives et du manque de financement.

    Bon courage à tout entrepreneur souhaitant créer une entreprise. L’aventure est longue et dure, mais avec un peu de persévérance et de la motivation on y arrive.

    merci

  3. WOW just what I was searching for. Came here by searching for fuck
    it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *