Zoom sur les critères de sélection d’un bon logiciel QSE

👇👇 Mutuelle : votre contrat au meilleur prix 👇👇


Il s’avère avantageux d’opter pour un logiciel QSE, surtout pour les entreprises de grande taille. Même les PME peuvent en bénéficier, à condition de bien maîtriser son utilisation. Il convient également de souligner que plusieurs logiciels QSE sont disponibles actuellement. Ils ne présentent pas les mêmes atouts. Les critères de sélection à prendre en considération !

Les principaux critères de comparaison d’un logiciel QSE

La démarche QSE (Qualité sécurité Environnement) constitue un levier de performance incontournable. Différents acteurs doivent être réunis pour mener à bien les actions. Il s’agit plus précisément des membres du comité stratégique et ceux du comité de pilotage. Il y a également les sponsors, les auditeurs internes et les personnes-ressources. L’utilisation d’un logiciel QSE est vivement recommandée. Il devient ainsi possible d’accélérer le processus d’intégration d’un management de qualité, de sécurité et d’environnement. Bien entendu, les meilleurs outils sont à préconiser. Ils possèdent différentes fonctionnalités intéressantes comme l’identification et l’évaluation des risques environnementaux. Idem pour la gestion du plan d’action en relation avec l’environnement. Les logiciels QSE servent à d’autres fins utiles comme la gestion des situations d’urgence.

Le suivi des traitements de déchets figure également parmi les possibilités offertes par un logiciel QSE. Il y en a d’autres qui permettent d’optimiser le système de management de l’entreprise. L’accès à toute la documentation du groupe étant simplifié. En effet, un bon outil QSE dispose toujours d’une bibliothèque numérique. L’ensemble des données relatives aux processus de certification QSE y sont consultables. Bien entendu, la lecture des procédures en cours doit être intuitive. Des informations et des directives facilement compréhensibles sont essentielles au bon déroulement des opérations. Il faudra donc éloigner l’usage d’un langage trop technique. Le logiciel QSE idéal est à la fois facile à comprendre et rapide à mettre en œuvre.

D’autres paramètres à vérifier

Le logiciel QSE constitue une solution globale et complète d’un point de vue managérial. Grâce à cet outil révolutionnaire, il est possible de se passer des démarches de déclaration contraignantes. En effet, l’usage du papier n’est plus obligatoire pour remplir des formulaires administratifs. En utilisant un logiciel QSE, les incidents, les améliorations ainsi que les non-conformités peuvent être déclarés plus rapidement. L’ensemble des processus étant dématérialisés. Également, des messages d’alerte sont envoyés aux collaborateurs pour éviter toute omission. Ils peuvent ainsi effectuer leurs tâches à temps et correctement à l’aide d’un workflow de validation de documentation. En somme, un bon logiciel QSE intègre toujours une fonction d’envoi de notifications automatiques.

Les logiciels QSE ne se valent pas. Il faut bien distinguer les bons outils des mauvais. Pour cela, la vérification et la comparaison de certains paramètres sont indispensables. Il y a notamment la facilité d’utilisation de l’interface digitale. Plus précisément, elle doit avoir une ergonomie simple et intuitive. Les utilisateurs peuvent ainsi en tirer un maximum d’avantages. D’autre part, des mises à jour automatiques sont nécessaires en vue de conserver les performances du logiciel utilisé. Idem pour le processus de tri des données QSE récoltées. Il est plus pratique d’opter pour un logiciel accessible sur tous les supports : ordinateurs, tablettes, Smartphones. Il devient ainsi possible d’assurer la pérennité de son établissement, peu importe sa taille.