5 points importants pour un bon référencement web

Détenir un site web c’est bien, mais lui assurer une bonne visibilité, c’est mieux, incontestablement MIEUX. A dire vrai, c’est même une étape presqu’inévitable dans une démarche de création ou gestion de site pour une bonne stratégie marketing. Mais si seulement cela pouvait se faire tout seul… En fait, on doit faire appel à plusieurs […]

Détenir un site web c’est bien, mais lui assurer une bonne visibilité, c’est mieux, incontestablement MIEUX. A dire vrai, c’est même une étape presqu’inévitable dans une démarche de création ou gestion de site pour une bonne stratégie marketing. Mais si seulement cela pouvait se faire tout seul… En fait, on doit faire appel à plusieurs pratiques afin qu’un site soit correctement positionné dans les résultats de recherche Google et ainsi renforcer le trafic de visiteurs sur le site en question. L’ensemble de ces différentes méthodes s’appelle le référencement naturel ou SEO (Search Engine Optimization). Et pour que le sujet n’ait plus aucun secret pour vous, on vous invite à cet article.

Référencement web Cubelist

Recherche de mots clés

Faisons simple, les mots clés impliquent des mots ou groupes de mots susceptibles d’être saisis par les internautes, dans leur champ de recherche, lorsqu’ils sont en quête d’information sur internet. Toutes rédactions de contenu ou mises en ligne de produits doivent passer d’abord par une étape de recherche de mots clés pertinents, on souligne bien « pertinents », car c’est ce qui détermine essentiellement le classement d’un site.

Cette étape indispensable exige certes des techniques bien spécifiques mais avant tout une stratégie instinctive. Cela dit, avant de faire glisser votre plume, mettez-vous d’abord à la place d’un internaute étant sur le point d’effectuer une recherche concernant le sujet sur lequel vous travaillez. C’est-à-dire se concentrer sur ce qui l’intéresse et d’orienter votre article dans ce sens là. Puis, prenez en compte également tous les mots ou expressions relatifs au thème en faisant un recueil de synonymes, de sémantiques, de variantes d’orthographe, de concurrents, de caractéristiques ainsi que de repères géographiques.

De nos jours où la concurrence s’avère être rude, trouver ses mots clés par soi-même, bien qu’on admette que ce soit nécessaire, n’est plus suffisant. Afin que votre site figure dans la première page des résultats Google, il faut déployer d’autres moyens comme l’utilisation de générateurs de mots clés. Il s’agit d’outils permettant de fournir encore une fois les champs lexicaux afférant à votre thématique ou votre entreprise mais aussi la fréquence de leur utilisation sur le moteur de recherche. Comme générateur, vous pouvez utiliser par exemple Google Keyworld Planer, Keyword Niche Finder, Ubersuggest ou encore Microsoft ADCenter pour les moteurs Bing et Yahoo.

Attention, il est quand même important de rappeler que tous les mots clés ne sont pas bons à retenir, voire à bannir de votre liste. Par exemple, vous aurez des difficultés à référencer votre site avec des mots clés dits concurrentiels parce qu’ils sont les favoris des webmasters et ainsi utilisés de façon abusive. De ce fait, seuls les sites de grande notoriété ou ancienneté ont la chance de se positionner dessus. Aussi, les mots clés parasités sont déconseillés. Il s’agit de mots tellement vagues que les résultats qu’ils affichent sont flous et indéfinis.

Optimisation de son site web pour le SEO

Si vous ne le savez pas encore, les internautes privilégient surtout les trois premières pages des résultats de recherche. Et encore, cela n’est valable que s’ils vont un peu plus loin dans leur collecte d’informations, la plupart se focalisent sur le premier affichage. C’est pourquoi il est important que votre site y figure. Mais comment ? Et bien, sans passer par une agence de référencement, vous pouvez accéder à des petites astuces qui sauront indexer convenablement votre site. Mais d’abord, il convient de rappeler que Google popularise davantage les pages web que les sites internet. L’indexation est donc plus accostable par le biais des différents procédés qu’on met en œuvre sur les pages. On parle alors de référencement on-page dont une majeure partie la mise en place des balises.

En premier lieu, faire le bon choix sur la balise title est important non seulement parce que c’est ce que les utilisateurs voient dès leur premier coup d’œil, mais aussi car le robot de Google le prend largement en considération. Ne devant dépasser les 65 caractères, le titre de votre page web doit comprendre au moins un des mots clés préalablement établis. Toutefois, il ne doit pas être uniquement un outil servant à positionner le site, il faut autant qu’il soit accrocheur pour capter suffisamment l’attention.

La balise méta-description, permettant au moteur de recherche de faire une récapitulation sur les propos de votre page, n’est pas non plus à prendre à la légère. Ici encore, il ne faut pas simplement plaire au générateur de recherche mais aussi aux lecteurs. Plus long que le titre, il consiste à rédiger une ou deux phrases, voire tout un paragraphe, afin de résumer au mieux le contenu de la page.

Quant à l’utilisation des balises H-tags, cela rend votre article plus facile à lire bien évidemment pour les internautes mais d’autant plus pour Google. Cela implique la fameuse technique d’optimisation de sous-titre H1, H2, H3, H4, H5 et H6. Les premiers mots aperçus sur vos H1 et H2 devront s’agir en principe de mots clés sans pour autant en sacrifier leur qualité.

Outre les balises, on récence plusieurs autres pratiques qui sont tous aussi fiables. Parmi ceux, on peut citer le maillage interne, le netlinking, l’url rewriting ou encore de simples moyens comme la mise en ligne régulière, le recours aux visuels et vidéos, le partage sur les réseaux sociaux, etc …

Conseils pour la rédaction de contenu orienté SEO

Qualité et authenticité, tels sont les mots d’ordre qui doivent « normalement » être appliqués pour la rédaction d’un contenu SEO.

A force de vouloir être N°1 sur les moteurs de recherche, plusieurs rédacteurs confondent le fait de « rédiger pour Google » et « rédiger pour les utilisateurs ». Pourtant, il faut se rappeler que les textes sont avant tout destinés pour être lus. Ils doivent de ce fait susciter l’envi chez votre audience mais également lui procurer les informations nécessaires. Pour ce faire, l’établissement d’un plan bien précis, d’idées cohérentes ainsi qu’une forme concise sont de mise, le tout couronné par un bon style rédactionnel.

Aussi, jouer sur l’originalité du texte pourrait être un bon point pour votre contenu, c’est-à-dire écrire sur un sujet qui n’a jamais été abordé mais qui intéressera pourtant votre cible. Imagination et créativité seront donc vos alliés les plus sûrs sur cette phase. Pensez à une interview, un témoignage, une étude de cas, des tops listes, etc …

C’est après, et seulement après, que vous soyez conscient de ces fondements basiques que les règles de référencement comme l’utilisation de mots clés, le nombre de mots idéal, le choix d’un titre adapté, l’intégration d’images ou l’emploi de liens externes doivent être appréhendées.

Comment développer son Netlinking

Pour définir, un Netlinking ou Linkbuilding est l’ensemble de moyens utilisés afin de générer des liens, baptisés backlinks, menant à votre site. Elément crucial, le Netlinking est une pratique très sollicitée en termes de référencement web. Et afin d’augmenter sa notoriété, plusieurs sont les méthodes à adopter. Mais avant de vous lancer, il est essentiel de toujours se rappeler que les backlinks doivent à tout prix être de qualité. Les critères qui définissent cette qualité sont nombreux mais le plus important étant la crédibilité des sites ou pages sur lesquels ils apparaissent. En d’autres termes, les sites d’où ils proviennent doivent avoir un fort trafic, détenir plusieurs années d’ancienneté, traiter la même thématique que le votre, etc …

Pour obtenir des liens, les annuaires sont les premiers à quoi les référenceurs se fient. C’est un moyen très efficace car le web regorge d’annuaires et votre site y sera sûrement plus facile à accoster.

Aussi, le système dit Guest-blogging séduit de plus en plus les pros du référencement. Avez-vous repéré un blog populaire qui opère dans le même domaine que votre site ? Il suffit de trouver un moyen d’être invité à rédiger pour lui et voilà, un backlinks de plus. De cette façon, le blog trouve également son bonheur en étant animé à travers un article de qualité.

Le partenariat avec des sites traitant le même sujet que le vôtre est également un moyen très sollicité. La plupart du temps, cela consiste à seulement contacter l’administrateur du site en question et de procéder à un échange de lien incluant notamment des ancres optimisées, c’est-à-dire des expressions-clés.

Enfin, une technique incontournable, l’emprise des réseaux sociaux. Le robot de Google est vraiment attentif face aux likes, aux twits, aux partages, aux pins, etc … Mais encore faut-il veiller à la qualité du contenu afin de les attirer au maximum.

Comment suivre ses positions dans les résultats de Google ?

Tout est mis en place … Les stratégies de référencement sont suivies à la lettre et c’est donc le moment de savoir si elles ont réellement fonctionné. Vous pouvez certes opter pour la vérification manuelle mais celle-ci n’étant pas forcément crédible et demande beaucoup plus de temps. Alors, puisque besoin de précision oblige, faire appel à des outils spécialisés devient nécessaire. Ils peuvent être gratuits ou payants dont, par exemple, Free Monitor For Google, GnoZtik, SeoSoft, SEOscope, Google Position Checker, etc … Ils ont des fonctionnalités très variées avec chacun ses propres avantages, les uns proposant plus d’options que d’autres, mais en principe ils offrent tous le résultat en temps réel de votre classement exact. Si vous n’avez pas obtenu le résultat souhaité, il est toujours possible de revenir à certains points en modifiant certains contenus ou paramètres de votre site.

1 comment

  1. L’entretien et la maintenance d’un site pour être toujours dans les premières pages des moteurs de recherche ne sont jamais été facile. Il faut un travail de référencement ardu et des mots clés pertinents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *